Mises en circulation News

09.01.2014 | Mise en circulation

140109herbizid bearbeitet-1
L’utilisation d’herbicides dans l’agriculture ne cesse d’augmenter. Photo : iangenis

En début d’année, le ministère américain de l’agriculture a posé les jalons en vue de l’autorisation de nouvelles variétés GM de maïs et de soja. Les plantes de l’entreprise Dow Agroservices sont résistantes à l’herbicide 2,4-D, déjà utilisé comme défoliant (agent orange) pendant la guerre du Vietnam. Cette molécule hautement toxique est mise en relation avec le cancer et la maladie de Parkinson. Des mauvaises herbes sont déjà résistantes au 2,4D. Le centre indépendant de sécurité alimentaire Center for Food Safety craint une hausse massive des quantités d’herbicide utilisées, déplorant l’absence d’études suffisantes sur l’impact d’une utilisation croissante de cet herbicide hautement toxique.

10.11.2013 | Mise en circulation

131106EUKommissarBorg
Image: Commissaire européen à la santé Tonio Borg

La Commission européenne vient d'autoriser le maïs GM controversé SmartStax pour l'utilisation dans l'alimentation humaine et animale, malgré les protestations de milliers de citoyens de l'UE. Des experts des pays membres de l'UE et l'association Testbiotech avaient déjà relevé des lacunes dans l'évaluation des risques de cette PGM, menée par Monsanto, DowAgroSciences et par l'Autorité européenne de sécurité des aliments AESA. Le maïs SmartStax a été modifié génétiquement pour exprimer six protéines insecticides et deux tolérances à des herbicides. Or les effets synergiques entre les toxines insecticides et les résidus de pulvérisation d'herbicide n'ont pas été testés dans le cadre de la procédure d'autorisation. L'AESA n'a pas exigé non plus des essais d'alimentation pour évaluer les risques sanitaires. « L'importation de ces plantes ne présente aucun avantage pour les agriculteurs, les consommateurs ou la santé des animaux en Europe. Il existe au contraire un doute légitime quant à la sécurité de ces plantes, qui contiennent un véritable cocktail de poisons », déclare Christoph Then de Testbiotech. L'organisation envisage de porter plainte contre cette décision. Les Etats membres de l'UE devront probablement statuer en décembre, au Conseil de l'Union européenne, sur la proposition de la Commission européenne.

 

17.10.2013 | Mises en circulation

papaye

Des papayes transgéniques sur près de 4’000 hectares à Hawaï.
Photo : Greenpeace / Peter French

Le débat public s’intéresse peu aux arbres GM, à tort, comme le montre un nouveau rapport du Centre pour la sécurité alimentaire. La recherche avance à grand pas et cinq variétés d’arbres GM ont déjà été autorisées pour la mise en culture commerciale : des papayers et des pruniers résistant aux virus aux USA, une autre variété de papayer et deux variétés de peuplier résistant aux insectes en Chine. Ces papayers sont cultivés sur près de 4’000 hectares à Hawaï. En Chine, on ne dispose d’aucune estimation fiable sur les surfaces cultivées. Actuellement, des centaines d’essais en champs d’arbres GM sont menés dans le monde. Les Etats-Unis ont autorisé des essais à large échelle de plantations d’eucalyptus. Il est clair que par leur multiplication, les arbres GM poseront bientôt les mêmes problèmes d’apparition de résistances, notamment, que les plantes céréalières. De plus, ils vont favoriser les monocultures à grande échelle et les concentrations de pouvoir dans l’industrie agroalimentaire.

 

 

21.03.2013 | Mises en circulation

130321sojabrazilx

Champ de soja à Rio Grande do Sul, Brésil. Image : Tiago Fioreze/commons.wikipedia

Le Réseau des chercheurs européens engagés pour une responsabilité sociale et environnementale (ENSSER), la Société pour la recherche écologique, la fondation Manfred-Hermsen, la Fondation sur l’agriculture du futur (GLS), Sambucus et Testbiotech contestent auprès de la Cour de justice européenne une décision prise par la Commission européenne d’autoriser une nouvelle variété de soja GM de la firme Monsanto. Les graines de soja seront principalement vendues et cultivées au Brésil sous le nom commercial Intacta. Selon Testbiotech, ce soja est une combinaison unique de caractéristiques transgéniques : il produit une protéine insecticide et est tolérant aux herbicides à base de glyphosate, tel que le Roundup. Selon les plaignants, l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) n’a pas effectué les évaluations des risques de ce soja GM selon les procédures légales. Par conséquent, la Commission européenne n’aurait pas dû donner son autorisation pour la commercialisation des produits dérivés de ces plantes.